skip to Main Content

J’ai remplacé un aliment de ma liste d’épicerie par un aliment biologique

J’ai remplacé un aliment de ma liste d’épicerie par un aliment biologique

La pollution agricole est la plus importante source de pollution des eaux au Canada. En effet, l’agriculture traditionnelle utilise des pesticides, de l’engrais azoté, des régulateurs de croissance, ainsi que des produits phytosanitaires. Ceci a des conséquences importantes sur les cours d’eaux et les sols : multiplication des algues bleues, eutrophisation des milieux aquatiques, pollution des nappes phréatiques, érosion, lessivage et perte de fertilité des sols. 

À l’inverse, l’agriculture biologique permet d’éviter la pollution de l’eau, de l’air et du sol. Le lessivage du nitrate y est de 40 à 64% inférieur et celui de l’azote de 50%. De plus, en achetant local on réduit nos déchets. En effet, les aliments locaux sont souvent moins emballés et contiennent moins de conservateurs.